Logo PHC
Patrimoine et Histoire de Champfromier
Par Ghislain Lancel

Accueil catastrophes et pollution

Inondations, éboulements, cylcones, etc., le vaste territoire de la commune de Champfromier a évidemment subit plusieurs catastrophes naturelles et pollutions.

 

L'éboulement de la roche de la Colombière (Deux photos de 1928)

 

Voir les débordements de la Valserine (à Chézery et autres lieux) et inondations (1840, 1859, 1874, 1896, 1910, 1944.

 

Voir aussi dans ce site : Météorologie

Lectures. Les nombreuses et parfois spectaculaires inondations causées par la Valserine depuis Noël 1752 (digues et cabarets d'en bas de Chézery, ainsi que la Tour de l'Abbé sont emportées, puis le torrent se crée un nouveau lit sous la Fontaine Bénite), les éboulements et les avalanches, sont rappelées dans Chézery, son abbaye et sa vallée [J. Hannezo, Chézery..., p. 54-56. La source est une page du registre paroissial de Chézery de 1752, titrée Nota miraculum (Web B1750-59, page 12 à droite)] ; L'épidémie de 1780 et les débordements de la Valserine de 1752, 1801 et 1812, dans Le Rouffy de l'Appoline [Andrée Clément, Ouvr. cité (1996), p. 57]. Le mention du hameau de Rivière (Chézery) emporté en 1700 et de l'avalanche de Noirecombe en 1717 (5 maisons détruites, 20 morts) sont résumés dans le Bulletin de la SNA de l'Ain, n° 47, vers 1933 (Delphine Arène). Pour Champfromier, voir aussi Les Moissons de la mémoire [pp. 183-188 (Orage de grêle en 1937, cyclone de 1946, tempête de décembre 1999, etc.)]

Dernière mise à jour de cette page, le 2 mai 2010.