Logo PHC
Patrimoine et Histoire de Champfromier
Par Ghislain Lancel

  Bienvenue 

au Musée virtuel de Champfromier (Ain)

Sans vouloir recopier le Pré-inventaire du canton (ni non plus reproduire les objets du "musée" PHC de la Chandelette), ce musée virtuel de Champfromier, entend présenter des objets à caractère géologique, archéologique ou historique, difficilement observables sur place à Champfromier (disparus, conservés en d'autres lieux, collections privées). Il reprend le succès du musée virtuel de L'Etoile (Somme, France, pays d'origine de la famille de l'auteur), pages créées dès 2005 et dont l'aspect innovant avait été reconnu au niveau universitaire européen !

 

Vous êtes ici
Géologie et Préhistoire
Période historique
Période moderne
Communes voisines

Cliquez sur la salle de votre choix (puis cliquer pour agrandir la photo de votre choix, dans un autre onglet) !

Présentation

L'actuel "Musée PHC" n'est qu'un dépôt, accueilli dans la grange privée de la Chandelette, et seulement mis en place depuis l'année 2010. C'est dire que nombre d'objets généralement considérés comme ayant leur place dans un musée ont disparu. Par ailleurs, en dehors d'un unique érudit local ancien (le chanoine Tournier) il n'y a jamais eu ici d'association archéologique ou de société historique, comme il en fleurissait un peu partout en France au XIXe siècle, pour collecter et publier les informations du passé. Il y a toutefois une raison à cette désafection, c'est que le passé archéologique de la commune est extrêmement pauvre, et pour cause, le glacier de la Valserine avait interdit toute implantation humaine de longue date. Ce musée virtuel a donc pour objet de recenser les rares objets archéologiques (ou préhistoriques) trouvés sur le territoire de la commune de Champfromier mais ayant disparus ou étant conservés en d'autres lieux.

La carte archéologique de la commune de Champfromier est particulièrement pauvre, avec seulement trois citations : l'église ancienne, une tombe à la Grelonnière et des alignements au Golet des Murs (ces deux derniers présumés d'époque burgonde) [DRAC].

 

Composition des fiches

Chaque objet (ou groupement) de ce musée virtuel se compose d'une icône (si l'on dispose d'un élément graphique) et d'une fiche qui mentionne :
* Titre et datation de l'objet
* Description sommaire de la découverte et de l'objet. Compte tenu des imprécisions, des erreurs considérables peuvent exister
* Bibliographie et iconographie (les références de la première mention, et souvent les principales suivantes)
* Crédit photographique
* Lieu de conservation.

Insistons sur le fait que la datation d'objets seulement connus par une description de quelques lignes, vieille de plusieurs siècles, même lorsqu'elle est accompagnée d'un dessin, est un exercice périlleux ! Le classement en salles par périodes archéologiques n'est donc parfois qu'approximatif (voire très décalé...), en particulier pour objets, casques, épées, etc. de métal indéterminé ou imprécis. Par ailleurs les découvertes des publications anciennes étaient souvent regroupées. Elles ont alors souvent pris place dans la première salle, artificiellement, avec parfois une reprise en fiche individuelle, mais pas toujours dans la même salle ...

Première publication de ces pages, le 2 décembre 2015.