Logo PHC
Patrimoine et Histoire de Champfromier
Par Ghislain Lancel

Géologie de Champfromier et Paléontologie

Si l'on creuse à quelques décimètres sous ses pieds, à Champfromier, et si l'on ne se trouve pas dans une vallée glacière, on a toutes les chances de se retrouver sur l'une des couches du dépôt calcaire qui s'est accumulé au fond des diverses mers qui furent jadis présentes en ce lieu, il y a 150 à 200 millions d'années. C'était à l'ère secondaire, au Jurassique, du temps des fameux dinosaures, alors que l'homme était encore bien loin d'exister...

La géologie est la science qui traite de la composition, de la structure, de l'histoire et de l'évolution des couches internes et externes de la Terre, et des processus qui la façonnent.

La découverte ou la présentation de fossiles peut encourager des vocations, c'est en partie l'objet de ces pages. Attention toutefois à ne récolter que ce qui est tombé au bas des talus, la barre à mine pour extraire et piller un site n'est plus de rigeur !

On peut retenir de l'Ere primaire la présence de quelques plantes entrainées par les ruissellements et qui se transformèrent en houille, de l'Ere Secondaire le retour permanent de la mer avec des dépôts emprisonnant les animaux marins, d'où les nombreux fossiles du Jurassique, de l'Ere tertiaire ses lacs puis le soulèvement des Alpes, du Jura et de Chalame, les glaciers alpins et ceux de la Valserine, enfin l'apparition de l'homme !

 

Géologie de Champfromier [En projet]

Stegoconcha

Mini-fossiles

Une coquille St-Jacques inattendue !

Pince de homard, Erymastacus Villersi (Dogger, -175à -161 millions d'années)

Ammonite Euaspidoceras oegir, Etage Oxfordien (-154 à -146 millions d'années)

 

Voir aussi à Industrie (Calcaire, Houille, Phosphate, Plâtre, etc.)

Bibliographie locale :

Histoire de Champfromier, par l'abbé Genolin et le chanoine Alloing, 1918. Voir la géologie, dans l'introduction par le chanoine Tournier, pages X-XIII (gypse, houille maigre, sel gemme, pierre à chaux hydraulique, etc.)

Chézery, son abbaye et sa Vallé, par J. Hannezo, 1921. Consulter les pages 59-74, en particulier pour Champfromier, l'Oxfordien et Séquanien à Chaudanne (p. 64-65), le Kimmérien à la Planche à Dujoux (p. 66), l'Urugonien au Ladai (p. 68), le creusement de la Valserine puis le lit du glacier recevant la Volferine et la Sandézane (p. 72-73)].

Suisse Lémanique, Pays de Genève et Chablais, par J. Charollais et H. Badoux, 1990. Un guide géologique avec deux itinéraires passant par Champfromier, entre Confort et Forens, et plans locaux (p. 69-73).

Carte géologique Saint-Julien-en-Genevois au 1/50.000e (n° 653), et le livret, 1997. On pourra s'intéresser à l'itinéraire à pied Crêt de Chalam-Forens-Champfromier (p. 127-130).

Les recherches sur le web, à partir des mots géologie et Champfromier fournissent plus de 200 réponses !

 

Première publication le 17 juillet 2010. Dernière mise à jour de cette page, voir à chaque page.