Logo PHC
Patrimoine et Histoire de Champfromier
Par Ghislain Lancel

Recensements de population de Champfromier

 

Télécharger gratuitement le fichier Excel des recensements de Champfromier de 1774 à 1975 (20.590 fiches, actualisé au 29/07/15)

Voici, ci-dessous, les chiffres des populations globales (et quelques détails) attestés par les recensements de l'époque moderne, et pour le double Dénombrement des âmes de la paroisse de 1774 et 1781 (inédit). Pour l'Ancien Régime, voir à Populations et feux avant le recensement de 1841 (d'après les visites paroissiales, les rôles de tailles, etc. population estimée d'après les feux, foyers fiscaux).

  Analyse Base de données Pop. totale Le bourg (1) Bordaz (2) Comm. (3) Monn. (4) Evuaz (5) Conj. (6) Collet (7) Autres (8)
1625 Consulter                    
1705 Consulter                    
1774 Consulter Télécharger 1272 271 57 158 288 187 43 34 234
1781 Voir 1774 Voir 1774 1310 251 59 126 299 210 51 38 276
1841 Consulter Consulter 1160 ≤ 230 ≤ 93 ≤ 165 ≤ 456 ≤ 174 ≥ 0 !!! ≥ 0 !!! ≥ 0 !!!
1847 - Stat. post. 1215 289 25! 158! 206! 113! 34! 12! 378!
1851 Consulter Consulter 1245 342 52 125 293 168 65 ≥ 0 ≤ 200
1856 - (9) 1094                
1861 Consulter 1053 287 38 90 202 139 44 28 225
1866 Consulter Consulter 1041 267 40 76 189 197 41 24 207
1872 Consulter Consulter 961 270 42 79 172 173 36 23 166
1876 Consulter Consulter 966 272 41 106 !? 189 164 36 33 125
1881 Consulter Consulter 904 253 39 88 161 162 32 30 139
1886 Consulter Consulter 951 269 53 86 181 163 27 37 135
1891 Consulter Consulter 910 274 38 75 183 160 25 32 123
1896 Consulter Consulter 861 287 36 73 160 134 20 30 121
1901 Consulter Consulter 831 294 46 73 157 117 15 18 111
1906 Consulter Consulter 839 325 34 66 150 126 19 22 97
1911 Consulter Consulter 794 338 31 70 137 98 11 23 86
1921 Consulter Consulter 724 325 23 74 131 58 12 20 81
1926 Consulter Consulter 592 272 20 69 114 48 11 6 52
1931 Consulter Consulter 562 257 27 57 107 45 11 0 58
1936 Consulter Consulter 557 272 23 53 115 51 6 0 37
1946 Consulter Consulter 456 245 22 45 82 30 6 0 26
1954 Consulter Consulter 597 349 24 50 109 30 12 0 23
1962 Consulter Consulter 517 - - - - - - - -
1968 Consulter Consulter 428 297 21 27 48 4 14 0 17
1975 Consulter Consulter 326 250 14 23 30 2 1 0 6
1982 Néant Wikipédia 332                
1990 Néant Wikipédia 440                
1999 Néant Wikipédia 593                
2006 Néant Wikipédia 606                
  Analyse Base de données Pop. totale Centre (1) Bordaz (2) Comm. (3) Monn. (4) Evuaz (5) Conj. (6) Collet (7) Autres (8)

(1) Le "bourg" a bien changé au cours des siècles, on a adopté qu'il désigne dans ce tableau le "centre actuel du village", composé de la réunion des anciens Chef-lieu (Champfromier-le-Bas puis Rue de l'église), Champfromier-le-Haut (Rue de la Fruitière), la Caserne, le Pont d'Enfer et Sous-Massan. (2) Le Bordaz ne comprend pas les fermes isolées telles que Chandelette, Barbouillon, etc. (8) Habitations éparses (Iles, Chandelette, Combette aux Morts, Sous-Balme, Poizet, etc). En 1841, on ne sait pas où sont logés les 43 individus relevant des douanes, et aucune des fermes éparses, toutes comprises dans les hameaux, n'est désignée. (NC) : Recensements récents non communicables. (9) Mention de 1094 habitants donnée par Wikipédia sans justificatif pour l'année 1856 (celle d'un recensement qui manque), mais confirmée par le Dictionnaire des postes de l'Empire de 1860 (AD01, usuels).

Les éléments globaux du tableau ci-dessus permettent d'observer la baisse générale et continue de la population, pour la commune entière et en particulier dans les hameaux, avec les extrêmes de 1245 habitants en 1851 et de 326 habitants en 1975, juste avant la remontée.

On peut aussi étudier statistiquement le nombre moyen d'habitants par famille, ou par feu comme on disait sous l'Ancien Régime. Etant évidemment décomptés les bâtiments et les maisons vides ou résidences secondaires, on note que ce nombre moyen est globalement décroissant et compris entre 4,7 et 4 dans les années 1841 à 1866, compris entre 3,5 et 4 dans les années 1872 à 1921, encore en baisse et compris entre 3 et 3,5 dans les années 1926 à 1968. Le nombre le plus bas est 2,9 en 1946, juste après la guerre.

Au fil des recensements, les dénominations des hameaux, rues et lieux-dits furent mentionnées ou pas, regroupées ou détaillés, modifiées. On a observé des intégrations (La Caserne, regroupée avec le village), des disparitions (la Combe du Collet) et des créations (Sous-Massan, Rue Neuve, etc.) A partir de 1962, la population est sans doubles comptes.  On prendra donc avec précautions les données reconstituées du tableau ci-dessus.

Pour chaque recensement, vous trouverez dans cette page le lien avec les Notes (généralités, métiers, villages d'origine, etc.) et un formulaire qui donne accès à diverses présentations du fichier, lequel prend pour base les colonnes lues dans les cahiers originaux. Ce fichier est toutefois complété par quelques colonnes supplémentaires (toujours en rouge), comme celle du NOM STANDARD, une colonne des patronymes normalisés qui éliminent les variantes orthographiques (ainsi Ducret au lieu Du Crêt, etc.).

Bien que de très nombreux tris soient possibles sur le web, et même une recherche patronymique sur l'ensemble des recensements, si vous êtes intéressés par de nombreuses personnes, il sera certainement préférable d'effectuer un téléchargement de l'ensemble des recensements et de travailler ainsi, hors connexion, sous Excel.

Les Archives départementales de l'Ain ont mis en ligne les photographies des pages des recensements anciens. Vous pouvez ainsi vérifier les données du fichier de ce site, en mairie, sur le web ou aux archives. De petites différences peuvent exister suivant les exemplaires.

Individus reconstitués

Sur le fichier téléchargeable (et non sur le web), ce sont 250 individus qui ont été reconstitués, considérant qu'ils avaient été oubliés, étant absents une unique fois mais présents avant et après dans des recensements consécutifs entre 1841 et 1975. Ces lignes sont donc placées entre 1851 et 1968 et sont reconnaissables, outre la mention dans la colonnes des notes, par une police de caractères en italique et bleu foncé.

Leur nombre n'est inférieur à la dizaine qu'à partir de 1901 (23 en 1851, 35 en 1861, 19 en 1866, 32 en 1872, 17 en 1876, 35 en 1881, 13 en 1886, 24 en 1891, 21 en 1896, 12 en 1901, ..., 2 en 1968). Sur l'ensemble de ces vingt recensements, c'est pardois la maisonnée entière qui semble avoir été oubliée (familles Bornet/Guichon en 1851, Julliand/Nicollet et Grisard/Ducret en 1861, six enfants Rendu en 1881, les familles Ducret-Charrière/Coutier, Ducret Nestor du Réret, la grande famille Bonneville d'Evuaz et les Tournier/Collet de la Charnaz en 1891, etc.)

Par tranches d'âge, toujours sur l'ensemble des 20 recensements de 1851 à 1968 , on relève 31 jeunes enfants (de moins de 11 ans), 83 pré-adultes (entre 12 et 19 ans), 14 filles (de 20/25 ans) et 78 garçons (de 20/25 ans). Les autres, dépassant les 25 ans, ne sont au total qu'une petite cinquantaine. Les jeunes enfants et les pré-adultes, élevés par une famille accueillante ou en formation d'apprentis dès 12 ans dans une autre maison, ont pu être oubliés, considérant à tort qu'ils seraient comptabilisés avec leurs parents (de même qu'inversement, il n'est pas rare que d'autres jeunes soient recensés deux fois dans les même circonstances). Les nombreux garçons de plus de vingt ans sont probablement à ranger dans un groupe d'appelés au long service militaire (ou de remplaçants). Enfin, on peut penser que les adultes et fles amilles manquantes, s'ils n'ont pas été oubliés, ont cherché dans une commune voisine un logement temporaire en attendant de revenir avec un meilleur habitat, dans une maison moins à l'écart du village, ou reconstruite, si un incendie l'avait détruite ?

 

Après avoir consulté une liste, si vous avez des compléments ou si vous relevez des erreurs, ayez la gentillesse de le signaler afin de réaliser une mise à jour utile à tous les visiteurs.

Première publication le le 22 mars 2011. Dernière mise à jour de cette page, le 8 juillet 2014.